Son Histoire

Ils étaient là pour nous

Les Promos

Que sont-ils devenus?

Alors raconte !

Distribution des Prix

Galerie photos

Retour

 

Son Histoire

 

 Monsieur Clouet des Perruches, président de la Chambre d'Agriculture de Constantine, dès 1913, propose la création d'une station expérimentale pour pallier au manque d'informations nécessaires au développement des productions agricoles.

Six ans après, en 1919, c'est à M. Suisse, conseiller agricole de l'arrondissement de Guelma et à M. Joly, maire de Guelma,  qu'incombe la charge de programmer la création de cette station expérimentale. Le choix sera arrêté sur un site situé à deux kilomètres à l'est de la ville.

En 1922, la station expérimentale se transforme et prend le nom de Ferme École expérimentale indigène de Guelma. Ses bâtiments vont recevoir une trentaine d'élèves internes.

Par la suite, en 1928 et en 1932 , sous l'impulsion du directeur M. A. Fath, le domaine s'agrandit avec d'abord les 38 ha de la propriété du "Bordj", puis les 90 ha de la propriété Saïd ainsi que les anciens docks Tramaloni, enfin en 1947, l'acquisition d'un jardin de 6 ha de la propriété Saïd achève l'agrandissement de la partie exploitation agricole de l'école.

En 1947, la réorganisation de l'enseignement agricole en Algérie transforme la Ferme école expérimentale indigène de Guelma destinée à la formation des fils de fellah et d'ouvriers qualifiés en Ecole d'Agriculture ouverte à tout le monde.

L'excellent esprit d'entente qui régna parmi les élèves venant de différents horizons fût un précieux encouragement pour le personnel de l'école.

L'Ecole d'Agriculture de Guelma  a formé, depuis 1922, 30 promotions d'élèves dont 333 ont obtenu le diplôme sanctionnant les études. Ils se répartissent comme suit : Musulmans : 282, Européens : 51.

Les uns retourneront sur leurs terres en exploitant direct, d'autres deviendront chefs de cultures, gérants d'exploitation, mais aussi moniteurs de S.A.P, de S.A.R, ou de la D.R.S.

D'excellents résultats seront obtenus si l'on en juge par l'amélioration des méthodes  de culture pratiquées sur les exploitations dans les centres de Guelma, Oued-Zenati, Tébessa, etc.

Complétant la vocation d'enseignement de l'établissement, venaient s'ajouter les activités ci-après :

- une station de sélection de 6 ha consacrée à l'étude de variétés de céréales(Bidi 17)      d'oléagineux et de  plantes fourragères,(Fève Guelma 4) etc...

- un domaine de 145 ha dont l'objectif consistait à multiplier les semences obtenues à la station de sélection.

 

                                                                     L'école participait également au développement de l'élevage dont la race bovine dite de Guelma ainsi que de la Tarentaise. Cela permettait  la diffusion de reproducteurs nés en Algérie aux potentialités génétiques connues.

Par le double aspect pratique et scientifique, l'école d'agriculture de Guelma donnait aux jeunes ruraux musulmans et européens une excellente formation leur permettant par les connaissances acquises de participer efficacement à l'amélioration des méthodes de culture et d'élevage du pays.

l'école avant 1952

le bâtiment principal en 1954

 

sur la station de sélection avec le professeur M. Kebabsa

 

Dans la recherche de plantes performantes et bien adaptées aux conditions de milieu, la Station expérimentale de l'École d'Agriculture de Guelma va jouer un rôle important.

Deux variétés de céréales vont y voir le jour:

 BIDI 17-  entre 1931-1934 - C'est le conseiller agricole de Guelma, M. Suisse, qui, observant des champs dans la région de Bidi proche de Mila, remarque un épi de blé dont l'aspect est différent des autres épis. Il le ramène à la station de sélection pour être étudié et reproduit. Il faudra 17 répétitions de culture pour fixer et homologuer cette nouvelle variété. Avec un rendement moyen mais régulier, résistant à la verse, Bidi 17aura même les faveurs des producteurs du midi de la France.

L'Avoine "Guelma 4", en 1930-1931. Cette variété à deux fins, grains et fourrage, rentre avec succès dans l'association -légumineuse+céréales-

 

Les textes ci-dessus sont tirés du témoignage de A. Fatah, ingénieur de l'Institut Agricole d'Algérie (1922), ancien Directeur de l'Ecole d'Agriculture de Guelma, in "Aspect et Réalités de l'Algérie agricole" 1955-1959

  et  par notre ami, ancien élève de Guelma Jacky Italiano ( texte et photos) in "Il était une fois...Guelma" de l'Association GUELMA 89"

L'insigne est une reconstitution de M.Simonet avec les informations et conseils de J. Italiana.

 

 

 

Son Histoire

Ils étaient là pour nous

Les Promos

Que sont-ils devenus?

Alors raconte !

Distribution des Prix

Galerie photos