Histoire d'une orientation scolaire.

Le jeune Yvon, natif de Douéra au sud ouest d'Alger, appréciait la flore et la faune de la campagne environnante. Aussi quand le temps du lycée arriva (Lycée Gauthier d'Alger) notre bonhomme fit mine grise. Comme on disait du coté de Bône, il avait un œil et une oreille dans la classe et chacun des deux autres tendus vers la fenêtre où le soleil brillait dans un ciel très bleu. Il ne rêvait que d'apprendre les secrets de l'agriculture, de l'horticulture pour s'y adonner. Aussi il ne manquait pas de faire l'assaut de ses parents pour obtenir gain de cause.

Un jour, de guerre lasse, ses parents croyant le punir l'envoient au Centre d'Apprentissage arboricole de Mechtras , en Kabylie.

Victoire! Yvon y obtient d'excellentes notes. Après deux ans passés, il en ressort major de promotion avec les félicitations de ses enseignants.

Sans perdre de temps, il est reçu à l'Ecole d'agriculture d'Aïn Témouchent où là aussi il aura un parcours remarquable : major de promotion, une moisson de 1er Prix et la plaquette d'argent de l'école. Mais une particularité a attiré le professeur en charge de la conduite, notre ami braconne dans les alentours de l'exploitation. Fait extraordinaire, incongru, pour un premier de la classe. Ce professeur ne s'était pas aperçu qu'Yvon avait aussi une âme de trappeur ... qu'il a toujours pour les champignons des massifs catalans coté français.

                                                                                                                     MSD.

Retour

Yvon

Salut les copains!